Ce site n'est pas le site officiel des allocations familiales

L’APL, un droit valable pour les étudiants

Pour les étudiants, il n’est pas toujours facile de se loger : bien souvent, ils partent dans des écoles éloignées du domicile familial. Toutefois, ils ne perçoivent pas suffisamment de revenus pour financer un loyer mensuel. Naturellement, la CAF intervient pour aider ces jeunes à obtenir une situation plus confortable.
L’APL étudiant permet à de nombreux jeunes de louer un studio ou appartement dans la ville où se situe leur école. Quand on commence une vie indépendante, il n’est pas toujours simple de se lancer dans une demande d’allocation : contactez le 118 918, nous vous mettrons en relation avec la CAF pour vous aider dans vos démarches.

Les différentes aides au logement pour les jeunes : APL étudiant, ALS

En fonction du profil de chaque jeune et des caractéristiques de son logement, il est possible de bénéficier de l’une des deux prestations suivantes :
– L’aide personnalisée au logement (APL) ;
– L’allocation de logement à caractère social (ALS).
Ces aides, attribuées sous conditions de ressources, peuvent uniquement être versées au titulaire d’un contrat de location. Autrement dit, quel que soit son âge, le jeune étudiant ne doit pas louer son appartement avec le nom de ses parents s’il souhaite prétendre à l’APL ou l’ALS.

Connaître le montant de l’APL

Avant de trouver un appartement pour se loger, les jeunes cherchent souvent à connaître le montant de l’APL, pour savoir quel loyer ils peuvent se permettre d’accepter. Malgré tout, il faut savoir que cette aide est conçue sur la base des critères propres à chaque logement : en conséquence, il paraît plus logique de sélectionner un studio ou une chambre avant de se renseigner sur l’allocation CAF.
D’autres critères influent sur le montant de l’APL : la composition de la famille et les ressources. Par exemple, les étudiants boursiers peuvent généralement obtenir une aide plus importante, puisque la CAF considère que leurs revenus sont inférieurs à ceux des non-boursiers.