Ce site n'est pas le site officiel des allocations familiales

RSA : un montant variable selon chaque situation

Le RSA, Revenu de solidarité active, est une prestation sociale destinée aux ménages dont les ressources sont particulièrement faibles. Son montant est calculé en fonction de chaque situation : on tient compte des revenus, des conditions d’hébergement, de la composition du foyer ou encore de l’âge.
La meilleure solution pour connaître le montant RSA lié à votre propre situation reste de contacter la CAF. Si vous souhaitez des informations personnalisées et des réponses précises, composez le numéro de service de renseignement téléphonique 118 918 : votre appel sera redirigé vers la Caisse d’Allocations Familiales.

La méthode de calcul du montant RSA

Dans un premier temps, le montant RSA dépend d’une somme forfaitaire mensuelle fixée par décret : plusieurs niveaux de prestation sont prévus, en fonction de la composition de chaque foyer bénéficiaire.
Par ailleurs, les ressources de toutes les personnes qui composent le foyer sont prises en compte dans le calcul du RSA. Dans le même esprit, on comptabilise l’intégralité des prestations familiales afin d’estimer un droit au RSA.
Ainsi, pour connaître le montant RSA correspondant à votre situation, vous devez utiliser vos revenus d’activité sur les trois derniers mois, toutes vos ressources perçues sur cette même période et les prestations familiales reçues au cours du dernier mois.

Les démarches à effectuer pour bénéficier du RSA

Si vous commencez par réaliser une estimation en ligne, vous pourrez rapidement obtenir des résultats indicatifs concernant vos droits. Par la suite, il est indispensable de déposer une demande. Pour cela, vous pouvez contacter la CAF : elle vous aidera dans vos démarches et vous indiquera quels sont vos interlocuteurs (dans certaines régions, le Centre Communal d’Action Sociale se charge du RSA, par exemple).
On note également que les personnes relevant du secteur agricole s’adressent à la MSA pour percevoir le RSA. Quel que soit le régime auquel vous êtes rattaché, vous devrez effectuer une déclaration trimestrielle RSA contenant toutes vos ressources. Celle-ci vous permettra de continuer à bénéficier de l’aide. En revanche, si votre niveau de vie augmente, il est possible que le montant RSA soit diminué.